maillot italie 1986

Au bout d’un match à haute tension, elle s’incline (2-3) et connaît sa première élimination au premier tour d’une Coupe du monde depuis 1974. Elle termine dernière du groupe, sans avoir remporté le moindre match. Loin du niveau de jeu de la fameuse finale de 1970, la finale se conclut sur un match nul et vierge, au bout duquel l’Italie s’incline une nouvelle fois aux tirs au but. En quart de finale, l’Italie dispute avec l’Angleterre un match haletant, mais sans but, que la Squadra Azzurra remporte aux tirs au but. Elle se rassure en battant le Nigeria, équipe surprise du premier tour, après prolongation (2-1), et poursuit sa route jusqu’en finale en battant l’Espagne en quart de finale (2-1) et la Bulgarie en demi-finale (2-1). Roberto Baggio, un des meilleurs joueurs de l’histoire du football italien, Ballon d’or 1993, joue un rôle prépondérant en marquant cinq des six buts italiens lors de ce tournoi. Lors du second match, cependant, elle tombe sur une incroyable équipe de Costa Rica. Au bout des 90 minutes, le Costa Rica est qualifié au prochain tour en s’imposant 1-0 face à des italiens dépassés et fatigués. À cet événement, les maillots des championnes du Tour de France Femmes avec Zwift et ceux de L’Étape du Tour de France, l’épreuve des cyclistes amateurs qui reprend, du premier au dernier mètre, l’une des étapes de la Grande Boucle, ont aussi été présentés.

Après un été de fête, Roberto Donadoni se voit confier la sélection en vue de l’Euro 2008. L’Italie retrouve la France en qualification. Avec une génération de joueurs comme Paolo Maldini, Roberto Baggio, Roberto Donadoni plus un joueur « surprise » qui saura briller le temps d’une coupe du monde, Salvatore Schillaci, l’Italie réalise un parcours quasi parfait jusqu’en demi-finale. Une génération maudite ? Gotti augmente son avance dans une 19e étape montagneuse et remporte le Giro trois jours plus tard. Sélectionné à 112 reprises entre 1968 et 1983 en équipe d’Italie, participant à quatre éditions de la Coupe du monde, il est champion d’Europe en 1968, du monde en 1982 (en tant que capitaine et à l’âge de 40 ans, ce qui fait de lui le plus vieux vainqueur d’une Coupe du monde) et vice-champion du monde en 1970. Il est désigné en 2004 par la FIGC comme son Golden Player des 50 dernières années.

Avec l’Italie il remporte la Coupe du monde 1982, sans jouer, et en atteint la finale en 1994, à la suite de laquelle il prend sa retraite internationale. L’Italie se qualifie sans difficulté majeure pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. La défaite face au Brésil (2-4), pays hôte, fait se retrouver Italiens et Espagnols en demi-finale. Ukraine (3-0); à l’issue d’un match de grande qualité face à l’Allemagne, le pays hôte, en demi-finale à Dortmund. L’Italie doit l’emporter face à la Slovaquie pour continuer l’aventure. En quarts de finale, l’Italie rencontre la redoutable Espagne, dont la défense est dirigée par le légendaire gardien Ricardo Zamora. L’Italie part favorite. Figé par l’enjeu, le match est fermé. Ce dernier met les siens en tête sur un penalty jugé sévère, mais l’Italie revient dans le match rapidement sur un but de la tête de Materazzi. La Squadra égalise, en fin de première mi-temps, grâce à un but de la tête de Materazzi sur corner. Diego Godín marque à la 81e minute le but de la qualification de l’Uruguay du dos sur corner. Le 3e match est crucial pour la qualification puisque l’Uruguay a vaincu l’Angleterre dans l’autre match. Dans l’autre match, l’égalisation dans les derniers instants des Tchèques face aux Russes pousse l’Italie vers la sortie.

Italie arrive à la Coupe du monde 1994 aux États-Unis avec humilité. L’Italie est de nouveau invitée à la Coupe des confédérations en 2013, en tant que finaliste de l’Euro 2012. Cette fois, elle fait honneur à son rang, en battant le Mexique (2-1) puis le Japon (4-3) en poule. Ces tenues rétro sont de véritables emblèmes de cette équipe d’Italie et qui avaient contribué à rendre son histoire impérissable. Cette série d’éliminations se poursuit lors de l’Euro 1996, au cours duquel l’Italie est éliminée au premier tour. À l’instar du Tour de France, le Tour d’Italie est né de la concurrence entre deux journaux italiens. L’écusson de l’équipe d’Italie est brodé sur le coeur. Mais Cassano n’en est pas resté là. Il n’a pas pu non plus remporter un titre dans les Championnats d’Europe de 1988, 1996 et 2000. De toutes ces participations, nous soulignons la deuxième place de la Coupe du Monde de 1994 aux États-Unis où l’Italie a atteint la finale contre le Brésil de Romario et Bebeto. L’Italie retrouve lors du dernier match le Brésil. L’Italie commence son tournoi par un match nul et vierge face au Danemark puis se fait rejoindre au score dans son deuxième match face à la Suède (1-1). La victoire contre la Bulgarie (2-1) est insuffisante : en effet, le match nul (2-2) entre la Suède et le Danemark, avec une égalisation suédoise à la 89e minute, permet aux deux équipes de se qualifier pour le tour suivant.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre site Web.